Blog Hypnose

Dans ce blog, je raconte des séances d'hypnose en préservant l'anonymat des personnes bien sûr, de façon à donner une idée de ma façon de travailler.
Je change les détails et garde la structure de la séance pour éviter que quiconque puisse se reconnaître.
Dans certains articles, je me contente d'aborder certains sujets relatifs à l'hypnose pour répondre indirectement à des questions qui reviennent souvent en cabinet.

Ce ne sont que quelques séances parmi les centaines d'autres que j'ai faites en cabinet

Un accompagnement pour un sujet de fond qui "traine" en vous depuis longtemps (anxiété par exemple) demandera un suivi thérapeutique régulier, avec parfois une impression que quelque chose a changé en séance, et parfois pas sur le moment. Le travail se fait aussi souvent entre les séances et il est important d'être présent à soi pour remarquer ce que la séance dernière a généré chez vous.

Pour un problème très circonscrit tel qu'une phobie, ou un trauma, le suivi est souvent de l'ordre de 2 à 5 séances.

Comment oublier son ex

OUBLIER UNE HISTOIRE D'AMOUR AVEC L'HYPNOSE?

Par Le 22/04/2019

Il m’arrive de temps en temps d’avoir ce genre de demande qu’A. formule au téléphone quand elle m’appelle pour prendre un RV : elle a 26 ans, elle vient d’être quittée, le vit très mal et voudrait absolument tout oublier de cette histoire qu’elle a vécu.

Tout ? Vraiment ?
Euh,… A. n’est plus très sûre, et puis, je lui explique qu’en hypnose, il n’est pas question d’oublier des pans entiers de sa vie, mais de les revisiter pour les voir d’une façon nouvelle, différente, pour en faire une ressource, en apprendre quelque chose, et «classer le dossier» dans le livre de sa vie.
Ca me rappelle ce film de Michel Gondry, « Eternal Sunshine of the Spotless Mind » : Joël et Clémentine vivent une histoire d'amour passionnée et destructrice, si bien que celle-ci fait effacer de sa mémoire toute trace de cette relation par le Dr. Mierzwiak.
Mais ça, c’est au cinéma, et d’ailleurs on voit bien dans ce film que même si c’était possible, ce ne serait pas si simple.
L’amnésie est utile en hypnose pour éviter que l’esprit conscient ne se mette en travers et ruine le travail d’une séance. On s’arrange alors pour qu’il oublie les éléments de la séance que l’Esprit Inconscient choisit d’oublier (rien n’est imposé bien sûr), afin de le laisser faire librement son travail.
Le jour du RV, A. part donc en transe hypnotique, et revoit toute cette période de sa vie avec l’Esprit Inconscient, et puis cette petite voix qui tourne dans la tête et qui se dit sans cesse « et pourquoi ci » et « pourquoi ça », elle dialogue avec elle, sous hypnose, et la voix lui dit ce dont elle a besoin pour changer, rester à sa place en laissant de l’espace pour autre chose aussi à l’intérieur, et A. le lui apporte à l’aide de son Esprit Inconscient, et un certain travail d’harmonisation débute, qui bien sûr se poursuivra aussi longtemps que nécessaire, pour rétablir le meilleur équilibre possible concernant tous les aspects de la vie de A.
A. se sert aussi de toutes ses expériences passées, ce qu’elle en a appris, pour enrichir ce travail.
Et lorsque A. sort de sa transe hypnotique, elle est surprise de se sentir plus légère, comme plus sereine.
A. semble différente, quand elle repart. C’est comme si son regard avait changé, et elle se tient plus droite.
On ne réalise pas toujours à quel point on apprend, de tout ce qui nous arrive dans la vie, et à quel point c’est cela qui fait que l’on devient qui on devient, jour après jour.

 

Accueil

PRENDRE RV

Contact

 

L'angoisse du permis de conduire

L'ANGOISSE DU PERMIS DE CONDUIRE

Par Le 05/04/2019

Y. a une vingtaine d’années et vient en séance car elle doit bientôt passer le permis de conduire et n’arrive pas à recontacter l’auto-école en vue de prendre RV pour quelques leçons supplémentaires avant de fixer une date de passage. Elle se sent angoissée à cette idée.
Quand elle a commencé les leçons tout allait bien, bien qu’elle se soit toujours dit que ce serait compliqué de piloter un véhicule tout en préservant la sécurité des autres usagers et la sienne.
Au fur et à mesure des leçons elle a commencé à faire des fautes et littéralement perdre les pédales. Et maintenant quand elle fait une erreur, elle boucle dessus pendant tout le reste de la leçon et finit par faire encore plus d’erreurs.
Y. raconte qu’elle est angoissée depuis toute petite, où elle avait peur des chiens, des monstres, du noir, etc… puis à l’adolescence où s’exprimer à l’oral devant toute la classe la paralysait, et créait comme un traumatisme (sic) au point de passer plusieurs jours à se demander ce que pensaient les autres d’elle et comment ils devaient la trouver nulle.
Y. dit que c’est comme s’il y avait deux personnes en elle, une qui a confiance, qui sait de quoi elle est capable, et l’autre qui doute et flippe vraiment jusqu’à avoir du mal à respirer parfois, et le cœur qui bat de plus en plus vite.
Y aime le théâtre, surtout l’improvisation. Quand elle est sur scène, c’est plus facile, elle peut faire ce qu’elle veut, elle a confiance en elle, elle se laisse aller, parce que ce n’est pas tout à fait elle. C’est comme si elle se cachait un peu derrière un personnage. Et là le regard des autres ne la perturbe pas du tout.
Y. aime se détendre en regardant des séries sur son ordi.
Et je l’emmène voir sa série préférée, quelque part ailleurs, le corps installé à sa façon, et entendre la musique du début qui commence, et voir l’histoire qui se déroule.
Pendant l’épisode, on va voir avec l’Esprit Inconscient un moment vraiment très sympa d’une impro particulièrement réussie et agréable, histoire d’en apprendre un truc utile pour aujourd’hui, et puis ensuite on retourne vers le tout premier blocage à l’oral en classe pour le transformer en une ressource en y apportant tout ce qui est nécessaire, et on nettoie en passant, tous les autres moments difficiles similaires en y appliquant ce qu’il faut.
Et enfin j’invite l’Esprit Inconscient à organiser un dialogue à l’intérieur entre la Y qui a confiance, qui fait du théâtre et la Y. qui doute et angoisse dans certains contextes et elles se disent tout ce qu’elles ont à se dire et se conseillent et s’apportent tout un tas de choses, et quand le dialogue est terminé et que chacune s’est assurée d’avoir ce qu’il lui faut pour occuper sa bonne place, faire uniquement ce qu’elle a à faire, pour le bien et l’harmonie globale de Y., le générique de fin de la série défile et l’EI intègre tout ce qui est important et qui va soutenir Y dans son changement futur tout en s’assurant bien sûr que tout changement soutienne l’équilibre de Y. sur tous les plans de sa vie.
Y. rouvre les yeux.
C’est étrange dit-elle, j’avais peur de ne pas avoir une transe assez profonde, et j’ai senti mes doigts bouger tout seuls, et j’avais envie de rire.
Et Y. repart, le pas léger, et reprend le cours de sa vie.

Accueil

PRENDRE RV

Contact

De l'hypnose, une FIV, et ... un bébé

LA FIV DE LA DERNIERE CHANCE

Par Le 04/03/2019

K. la quarantaine, vient me voir car elle a déjà tenté 2 FIVs sans succès, avec son cortège de souffrances, et l’équipe médicale qui la suit lui octroie une dernière chance dans quelques semaines car ensuite elle sera considérée comme trop âgée pour un tel acte médical; elle sent la pression monter. Elle doute de ses capacités à mener une grossesse à son terme, les 2 dernières tentatives ayant échoué. Son émotion est très forte quand elle en parle. Il va falloir que les ovules qu’elle génère soient bien dodus et solides pour être candidats à la fécondation et ensuite l’implantation, puis,  que l’un d’entre eux au moins s’accroche, se niche et se développe.
Aucune infertilité n’a été décelée ni chez elle ni chez son compagnon.
Elle parle de son enfance pas très heureuse.
Elle pensait qu’elle s’empêchait inconsciemment de tomber enceinte avant sa sœur, pour ne pas lui faire de peine, mais il se trouve que cette dernière est maman depuis 2 ans, et elle….toujours pas.
La première séance que nous faisons ensemble consiste simplement à retrouver des expériences  de confiance car elle veut se sentir plus forte, et éviter de pleurer pour un oui ou un non. On réexamine ces expériences  avec l’esprit inconscient et il en retire tous les apprentissages utiles pour elle.
A la 2e séance, ça va mieux, mais l’enfance pas très heureuse revient encore dans la conversation.
Alors cette fois nous allons revoir la jeune K. et la K. d’aujourd’hui lui apporte ce dont elle a besoin….et ça coince….l’esprit inconscient ne sait pas comment faire.
Alors nous allons avec lui dans le futur, voir comment K. s’occupe de ses enfants, leur apporte ce dont ils ont besoin,  et l’Esprit Inconscient apprend tout ce qui va être utile pour K., et nous retournons avec tout ça dans le passé apporter à la jeune K. ce dont elle a besoin, et cette fois, elle prend et reçoit ce qu’elle n’a pas eu, pour continuer à se développer de manière totalement harmonieuse pour K.
La 3e séance avec K. est très métaphorique. Nous allons voir ce bout de trottoir dont le bitume étonnamment  s’est soulevé sous la puissance des racines du peuplier voisin de l’autre côté de la haie, et on se demande vraiment d’où vient cette force à l’intérieur. Un peu comme la force des vagues qui viennent finir leur course sur le rivage, animées par ce quelque chose au plus profond des océans qui permet leur mouvement, et peu à peu transforme la plage, parfois même laisse un cadeau sur le sable, qu’il suffit de ramasser en se baissant juste ce qu’il faut.
Quelques semaines plus tard, je reçois des nouvelles de K. : elle est enceinte de 2 mois mais n’ose pas encore tout à fait y croire, le cap fatidique des 3 mois n’est pas passé. Et puis la grossesse se déroule et la vie à l’intérieur se développe, et il y a quelques jours est né un bébé pour le plus grand bonheur de ses parents et sa famille.
Bienvenue à lui.

 

Accueil

PRENDRE RV

Contact

Une histoire d'envie irrésistible de sucre

LE CERVEAU QUI DIT NON AU SUCRE ET LA MAIN QUI DIT OUI

Par Le 03/02/2019

L. a environ 70 ans. Elle a pris RV pour essayer d’arrêter le goût du sucré.
« -Moi : -Essayer ou arrêter ?
-L : Pffff Oui mais est-ce que arrêter, ça veut dire supprimer totalement, non ! »
L. voudrait ne plus avoir de pulsions. Elle a toujours aimé le sucre. Elle a fait un régime WW pendant 3 ans et avait réussi à perdre 15 kgs, puis a maintenu son poids pendant 2-3 mois, et puis patatras, une grosse envie de pain camembert en septembre et c’est reparti. Tiens, ce n’est pas vraiment du sucré ça ! Oui ok, c’est le premier truc qui lui vient à l’esprit.
Elle estime avoir 20kgs de trop mais ne se sent pas capable d’en perdre autant, et pense que perdre 10kgs, ce serait déjà super !
« L- : Parfois je sens que je fais des conneries quand je le fais, mais j’ai une envie irrésistible d’aller dans la cuisine chercher du pain et de la confiture alors que je sais que je n’ai pas faim, mais y’a rien à faire, mon p’tit cerveau dit non et ma main dit oui ».
Et puis ces temps derniers, quand elle se lève la nuit pour boire de l’eau fraiche qu’elle prend dans le frigo, la main en profite pour attraper un yaourt sucré. L. trouve ça de plus en plus bête, et elle ne veut plus être comme ça, ça l’agace.
Elle a passé récemment un merveilleux moment dans un zoo, alors, nous nous plongeons ensemble dans ce souvenir agréable.
L. revoit le décor, les paysages variés du zoo, ses couleurs spéciales, tous les petits chemins si bien aménagés, et savoure chaque moment passé à observer toutes sortes d’animaux, en prenant tout le temps qu’elle veut car elle est seule et il y a peu de monde en cette saison.
Pendant que L. fait ce qu’elle a envie de faire dans ce zoo, attentive à toutes ses sensations, je demande à une autre partie d’elle, son esprit inconscient, de me montrer le doigt qu’il va utiliser pour me signaler oui. Et l’index de la main droite se met à bouger après un assez long moment.
Au moment où je demande la même chose pour le signal non, la main gauche commence à se soulever spontanément et je l’accompagne à devenir de plus en plus légère et elle commence vraiment à flotter et s’élever dans les airs avec des gestes inconscients.
Une main libre et légère qui flotte, qui s’élève comme les oiseaux du zoo, et qui fait quoique ce soit qu’elle a à faire pour L. maintenant, pour aider L. à faire ce qu’elle a à faire, pour expliquer à la main qui va chercher le sucre, comme L. l’appelle, comment elle peut faire pour simplement continuer sa mission très importante pour L. tout en développant un autre comportement plus harmonieux pour L ., plus porteur de santé.
Et quand la main qui va chercher le sucre aura compris comment changer ce qu’elle peut changer pour aider vraiment L. à transformer à l’intérieur ce qu’elle veut transformer, la main qui flotte pourra redescendre vers la cuisse et se poser uniquement quand elle sera satisfaite de son travail.
Et bien sûr on s’assure  que les changements à venir seront harmonieux pour L. et se feront au rythme approprié pour elle.
L. met un certain temps à émerger de sa rêverie au zoo, et est très étonnée de ce bras qui s’est levé. Elle pensait qu’elle n’était pas « réceptive » et ne croyait pas du tout à l’hypnose.
Elle est venue sur la suggestion de son médecin généraliste et est vraiment contente d’avoir découvert sur elle  quelque chose d’aussi surprenant aujourd’hui.

 

Accueil

PRENDRE RV

Contact