Arret fumer hypnose paris 3 chaville 92

FAITES MOI ARRETER DE FUMER AVEC L'HYPNOSE

D., fringante retraitée, vient à sa première séance d’hypnothérapie avec cette demande : « je veux que vous me fassiez arrêter de fumer. J’attends une baguette magique. Vous êtes mon dernier espoir, j’ai tout essayé ! ».
Elle fume depuis ses 18 ans et en a plus de 70, elle a essayé les patches, une séance d’hypnose par un médecin qu’elle a trouvé ridicule, et d’autres choses encore,  et à chaque fois elle se sentait enragée de ne plus pouvoir fumer.
C’est son médecin qui l’envoie vers moi.
Son entourage lui fait sans cesse des remarques sur le fait qu'elle continue à fumer, ce qui l'énerve; elle veut arrêter pour elle, pas pour les autres!
Je regarde D et lui demande combien de temps elle se donne pour arrêter de fumer et elle me dit qu’elle est motivée pour s’engager dans un véritable processus, même si cela doit prendre plusieurs séances.
On se met d’accord : on va prendre le temps pour explorer ensemble, peut-être une séance suffira, et sans doute en faudra-t-il plus, et peu importe, ce qui compte est d'y arriver à un moment donné.
On balaie un peu l’histoire de sa vie, ce qu’elle aime et n’aime pas dans sa vie actuelle et elle réalise au fur et à mesure qu’il y a des blessures du passé qui sont encore assez vives pour impacter son présent.
Un père disparu quand elle était enfant, une mère très autoritaire, etc…
Quand elle fume, elle se récompense des efforts qu’elle a pu faire, ou elle se détend après une contrariété.
Sa première séance d’hypnose avec ce médecin n’étant pas concluante, nous convenons ensemble qu’elle pourra partager en direct ses remarques si cela ne se passe pas comme elle le souhaite ou l’imagine de son point de vue.
Elle imagine que ça va être comme du sommeil pendant lequel je vais lui donner des ordres.
Du coup, nous partons de cela : elle commence par fixer un point devant elle et se laisser guider dans une sorte sommeil comme elle se le représente.
Peu à peu je constate que D. part ailleurs, à l’intérieur d’elle-même tandis qu’elle ferme les yeux.
Je l’accompagne à approfondir encore cette sorte de plongée intérieure et je soulève son poignet pour faciliter tout cela, comme une main extérieure qui la guiderait un peu plus loin, en contact avec sa part inconsciente.
Le poignet reste en l’air sans effort.
Puis la main se met en mouvement et descend tout doucement à son rythme vers la cuisse, le temps d’établir l’état intérieur le plus intéressant pour elle à vivre aujourd’hui.
Puis j’invite sa part inconsciente à préparer le terrain pour elle de manière à lui faciliter le changement de comportement, en réalisant qu’il y a mille possibilités de se récompenser ou se détendre, en réalisant que nous avons 5 sens pour varier encore nos expériences.
Lorsque son inconscient est prêt, et a fait son travail, je lui demande de me le signaler par un mouvement automatique et c’est la main qui bouge légèrement.
Puis j’invite D. à revenir de son voyage intérieur en ramenant avec elle tout ce qui va l’aider à arrêter de fumer, au bon rythme pour elle.
D. me dit qu’elle est satisfaite de sa séance. Elle est soulagée de savoir que même si elle refume après cette première séance, ça ne voudra pas dire que c’est foutu.
Nous reprenons RV dans 15 jours et je l’invite à être curieuse des changements qui vont survenir dans les heures et les jours qui viennent.

A suivre…

Quelques semaines plus tard......D. est revenue en 2e séance pour renforcer le travail. Elle n'a pas refumé depuis et même si c'était difficile elle est déterminée.
La 2e séance était là pour renforcer le travail réalisé en première séance et faciliter le changement, le rendre plus confortable.

Elle s'était réservé le droit de revenir une 3e fois si elle en sentait le besoin,. C'était il y a plusieurs mois......
Je ne l'ai pas revue, ce n'était pas nécessaire.
D. est réellement devenue non fumeuse pour se faire du bien à elle et rien qu'à elle. Objectif atteint!

arrêt tabac sous hypnose