Hypnothérapeute qualifiée à Chaville & Paris

Grand mere arreter fumer

ARRETER DE FUMER AVEC L'HYPNOSE ET SE SOUVENIR DE SA GRAND-MERE QUI FUMAIT

  • Par annelb
  • Le 11/06/2020
  • 0 commentaire

V., trentenaire, vient me voir pour arrêter de fumer. En fait il a déjà arrêté pendant 3 mois, mais quand il sort, il ne peut pas s’empêcher de fumer dès qu’il boit de l’alcool.
S’il reste chez lui, il n’a aucune difficulté à ne pas fumer.
Son médecin lui a expliqué qu’il a des récepteurs sensibles qu’il réactive à chaque fois qu’il fume, si bien qu’il finit immanquablement par refumer même en dehors des soirées.
Il fume au maximum 10 clopes par jour dit-il, et ce depuis qu’il a environ 16 ans.
Il trouve que c’est mauvais pour sa santé et aussi par moments il en a marre de sentir la cigarette.
Quand il avait arrêté il y a un peu plus de 6 mois, il n’avait fumé que 2 cigarettes en 3 mois.
V. est intermittent du spectacle et était en tournée à ce moment là. C’était plus facile pour lui.
Dès qu’il est sorti un peu plus, il est retombé.
Il s’en veut un peu quand il fume et en même temps il trouve ça sympa, comme une vieille habitude qu’on aime bien.
V. est cameraman et les moments où il filme le transportent un peu ailleurs.
En fait, il arrive sur un lieu, et parfois, il n’a aucune inspiration et puis il va remarquer un petit bidule qui va l’intéresser et là il va partir.
Il y a un moment où il va un peu rentrer dans ce truc où il ne va plus voir l’endroit de la même manière.
Alors, on y va ensemble.
V. ferme les yeux, se laisse aller et commence à imaginer qu’il arrive quelque part avec sa caméra, dans un lieu qu’il aime bien.
Et à un moment arrive cette idée, ce petit truc qui l’intéresse, et il laisse son attention se focaliser sur ça.
Et il en profite pour plonger dans cet espace intérieur, et se rappeler comment c’est vraiment, quand l’idée surgit, et qu'il ne voit plus l'endroit de la même manière.
Une fois qu’il y est plongé, à l’intérieur de son lieu à lui, avec sa caméra, j’invite l’autre part de lui, celle qui fait venir les idées, les émotions, le petit truc qui l’intéresse, et qui fait tant d’autres choses pour lui,  à travailler avec la partie qui aime fumer et avec la partie créative, et elles  trouvent d’autres choix possibles, sans fumer, tout en continuant à remplir la mission de cette partie pour V. Et parmi les choix possibles il y en a un meilleur que les autres, qu’elle choisit et qu’elle teste pour de vrai de l’intérieur.
Ensuite cette part inconsciente identifie les contextes, les situations associées à cet ancien comportement, comme le verre d’alcool, et tellement d’autres, conscients ou inconscients, et coupe les liens entre les 2, puis relie tout ça à une belle image de V., libéré de cette ancienne habitude pour toujours.
Et pour finir, j’invite cette part inconsciente à retrouver dans l’histoire de V. 3 souvenirs où V. a eu une grande volonté pour faire quelque chose qu’il estimait difficile à réaliser, de manière à en extraire toutes les ressources et les mettre automatiquement à la disposition de V.
Et des larmes se mettent à couler sur les joues de V.
Je l’invite à laisser cette émotion le traverser pendant qu’à l’intérieur elle délivre son message à V.
On prend quelques minutes pour s’assurer que le travail à faire se termine comme il est bon qu’il se termine pour lui, en s’assurant bien que tous les changements à venir seront bons pour lui sur tous les plans de sa vie.
V. sort de transe et me dit qu’il est surpris : il a ressenti une grande tristesse, comme on laisse un doudou. Il s’est retrouvé avec sa grand-mère qui fumait.
Il s’est vraiment passé un truc d’après V. et c’est très surprenant pour lui.
Il a l’impression d’avoir fait un petit deuil et ne s’attendait pas à lâcher son doudou.

Avant de se quitter, je propose à V. de me recontacter pour renforcer le travail s’il en a besoin tout en lui disant que je ne pense pas que ce sera nécessaire (car j’ai l’intuition qu’on a fait ce qu’il fallait ensemble, mais ça, je le garde pour moi, après tout ce n'est qu'une intuition), et qu'il va voir avec le temps.
V. n’a pas eu besoin de revenir….

 

 

arrêt tabac; arrêter de fumer sous hypnose