Blog

Dans ce blog, je raconte des séances en préservant l'anonymat des personnes bien sûr, de façon à donner une idée de ma façon de travailler.
Je change les détails et garde la structure de la séance pour éviter que quiconque puisse se reconnaître.
Dans certains articles, je me contente d'aborder certains sujets relatifs à l'hypnose pour répondre indirectement à des questions qui reviennent souvent en cabinet

  • LA FIV DE LA DERNIERE CHANCE

    K. la quarantaine, vient me voir car elle a déjà tenté 2 FIVs sans succès, avec son cortège de souffrances, et l’équipe médicale qui la suit lui octroie une dernière chance dans quelques semaines car ensuite elle sera considérée comme trop âgée pour un tel acte médical; elle sent la pression monter. Elle doute de ses capacités à mener une grossesse à son terme, les 2 dernières tentatives ayant échoué. Son émotion est très forte quand elle en parle. Il va falloir que les ovules qu’elle génère soient bien dodus et solides pour être candidats à la fécondation et ensuite l’implantation, puis,  que l’un d’entre eux au moins s’accroche, se niche et se développe.
    Aucune infertilité n’a été décelée ni chez elle ni chez son compagnon.
    Elle parle de son enfance pas très heureuse.
    Elle pensait qu’elle s’empêchait inconsciemment de tomber enceinte avant sa sœur, pour ne pas lui faire de peine, mais il se trouve que cette dernière est maman depuis 2 ans, et elle….toujours pas.
    La première séance que nous faisons ensemble consiste simplement à retrouver des expériences  de confiance car elle veut se sentir plus forte, et éviter de pleurer pour un oui ou un non. On réexamine ces expériences  avec l’esprit inconscient et il en retire tous les apprentissages utiles pour elle.
    A la 2e séance, ça va mieux, mais l’enfance pas très heureuse revient encore dans la conversation.
    Alors cette fois nous allons revoir la jeune K. et la K. d’aujourd’hui lui apporte ce dont elle a besoin….et ça coince….l’esprit inconscient ne sait pas comment faire.
    Alors nous allons avec lui dans le futur, voir comment K. s’occupe de ses enfants, leur apporte ce dont ils ont besoin,  et l’Esprit Inconscient apprend tout ce qui va être utile pour K., et nous retournons avec tout ça dans le passé apporter à la jeune K. ce dont elle a besoin, et cette fois, elle prend et reçoit ce qu’elle n’a pas eu, pour continuer à se développer de manière totalement harmonieuse pour K.
    La 3e séance avec K. est très métaphorique. Nous allons voir ce bout de trottoir dont le bitume étonnamment  s’est soulevé sous la puissance des racines du peuplier voisin de l’autre côté de la haie, et on se demande vraiment d’où vient cette force à l’intérieur. Un peu comme la force des vagues qui viennent finir leur course sur le rivage, animées par ce quelque chose au plus profond des océans qui permet leur mouvement, et peu à peu transforme la plage, parfois même laisse un cadeau sur le sable, qu’il suffit de ramasser en se baissant juste ce qu’il faut.
    Quelques semaines plus tard, je reçois des nouvelles de K. : elle est enceinte de 2 mois mais n’ose pas encore tout à fait y croire, le cap fatidique des 3 mois n’est pas passé. Et puis la grossesse se déroule et la vie à l’intérieur se développe, et il y a quelques jours est né un bébé pour le plus grand bonheur de ses parents et sa famille.
    Bienvenue à lui.

    www.annelb.fr

    a

    Accueil

                     RV DOCTOLIB CHAVILLE                                                                                                               RV DOCTOLIB PARIS

    Me contacter par email

  • LE CERVEAU QUI DIT NON AU SUCRE ET LA MAIN QUI DIT OUI

    L. a environ 70 ans. Elle a pris RV pour essayer d’arrêter le goût du sucré.
    « -Moi : -Essayer ou arrêter ?
    -L : Pffff Oui mais est-ce que arrêter, ça veut dire supprimer totalement, non ! »
    L. voudrait ne plus avoir de pulsions. Elle a toujours aimé le sucre. Elle a fait un régime WW pendant 3 ans et avait réussi à perdre 15 kgs, puis a maintenu son poids pendant 2-3 mois, et puis patatras, une grosse envie de pain camembert en septembre et c’est reparti. Tiens, ce n’est pas vraiment du sucré ça ! Oui ok, c’est le premier truc qui lui vient à l’esprit.
    Elle estime avoir 20kgs de trop mais ne se sent pas capable d’en perdre autant, et pense que perdre 10kgs, ce serait déjà super !
    « L- : Parfois je sens que je fais des conneries quand je le fais, mais j’ai une envie irrésistible d’aller dans la cuisine chercher du pain et de la confiture alors que je sais que je n’ai pas faim, mais y’a rien à faire, mon p’tit cerveau dit non et ma main dit oui ».
    Et puis ces temps derniers, quand elle se lève la nuit pour boire de l’eau fraiche qu’elle prend dans le frigo, la main en profite pour attraper un yaourt sucré. L. trouve ça de plus en plus bête, et elle ne veut plus être comme ça, ça l’agace.
    Elle a passé récemment un merveilleux moment dans un zoo, alors, nous nous plongeons ensemble dans ce souvenir agréable.
    L. revoit le décor, les paysages variés du zoo, ses couleurs spéciales, tous les petits chemins si bien aménagés, et savoure chaque moment passé à observer toutes sortes d’animaux, en prenant tout le temps qu’elle veut car elle est seule et il y a peu de monde en cette saison.
    Pendant que L. fait ce qu’elle a envie de faire dans ce zoo, attentive à toutes ses sensations, je demande à une autre partie d’elle, son esprit inconscient, de me montrer le doigt qu’il va utiliser pour me signaler oui. Et l’index de la main droite se met à bouger après un assez long moment.
    Au moment où je demande la même chose pour le signal non, la main gauche commence à se soulever spontanément et je l’accompagne à devenir de plus en plus légère et elle commence vraiment à flotter et s’élever dans les airs avec des gestes inconscients.
    Une main libre et légère qui flotte, qui s’élève comme les oiseaux du zoo, et qui fait quoique ce soit qu’elle a à faire pour L. maintenant, pour aider L. à faire ce qu’elle a à faire, pour expliquer à la main qui va chercher le sucre, comme L. l’appelle, comment elle peut faire pour simplement continuer sa mission très importante pour L. tout en développant un autre comportement plus harmonieux pour L ., plus porteur de santé.
    Et quand la main qui va chercher le sucre aura compris comment changer ce qu’elle peut changer pour aider vraiment L. à transformer à l’intérieur ce qu’elle veut transformer, la main qui flotte pourra redescendre vers la cuisse et se poser uniquement quand elle sera satisfaite de son travail.
    Et bien sûr on s’assure  que les changements à venir seront harmonieux pour L. et se feront au rythme approprié pour elle.
    L. met un certain temps à émerger de sa rêverie au zoo, et est très étonnée de ce bras qui s’est levé. Elle pensait qu’elle n’était pas « réceptive » et ne croyait pas du tout à l’hypnose.
    Elle est venue sur la suggestion de son médecin généraliste et est vraiment contente d’avoir découvert sur elle  quelque chose d’aussi surprenant aujourd’hui.

     

    Accueil

                     RV DOCTOLIB CHAVILLE                                                                                                               RV DOCTOLIB PARIS

    Me contacter par email

  • DE L'INSOMNIE A UN ACCOUCHEMENT TRAUMATISANT...

    A., la quarantaine, a pris RV pour des problèmes d'insomnies.
    Le jour de la séance elle évoque ses difficultés familiales, un divorce difficile, une relation qu’elle qualifie de compliquée avec son compagnon et aussi des tensions avec son fils de 10 ans.
    L’accouchement a été très difficile, elle a cru non seulement qu’elle allait mourir, mais aussi que le bébé ne survivrait pas.
    Elle garde en mémoire cette sensation de presque dégoût lorsque la sage-femme lui a posé ce bébé sur le ventre, et sa difficulté à le regarder, ce bébé, tellement loin de ce qu’elle avait imaginé.
    Son fils, depuis tout petit, est dans la confrontation systématique avec elle. Il est très autonome et ne la sollicite que très peu pour lui demander quoique ce soit. Il a toujours détesté les câlins et repousse sa mère à la moindre marque d’affection.
    L’évocation de cet épisode d’accouchement est accompagnée d’une très forte émotion.
    A. se sent coupable de ne pas avoir accueilli son bébé comme elle l’aurait souhaité.
    Alors j’accompagne A. et elle part très facilement en transe. Nous allons à la mer dans un endroit qu’elle aime tout particulièrement et je l’invite à retrouver les couleurs, les sons, les sensations qu’elle éprouve lorsqu’elle est là-bas et qu’elle se sent particulièrement détendue, bien dans sa peau, en accord avec elle-même.
    Puis avec l’aide de l’inconscient nous revoyons cet épisode de la vie de A. et  A. d’aujourd’hui qui connait ce qu’elle connait maintenant et a appris tellement de choses au travers de toutes les expériences qu’elle a faites, réconforte A. plus jeune et l’accompagne, et lui apporte tout ce qu’elle peut lui apporter, exactement comme elle le ferait pour une amie.
    A. plus jeune comprend qu’elle a fait le mieux qu’elle pouvait à cette époque, qu’elle a survécu, et elle devient une ressource précieuse, importante, pour A. d’aujourd’hui.
    Et A. revient de ce voyage à son propre rythme en ramenant avec elle ce qui est utile pour elle.
    A. me téléphone 3 semaines plus tard. Son fils lui a demandé de l’aide pour ses devoirs le soir même de la séance, à sa grande surprise, et son compagnon, à qui elle n’avait pas parlé de cette séance,  s’est étonné de son attitude calme et détendue vis-à-vis de son enfant. Depuis ce jour, son fils est beaucoup plus proche d’elle et vient systématiquement de lover contre elle un moment le soir, avant d’aller se coucher.
    Elle a aussi retrouvé sa joie de vivre et partage régulièrement des crises de fou rire avec lui.
    A. dit que sa vie a changé et elle est ravie.
    Etonnamment, elle n'a pas reparlé de ses insomnies.

     

    Accueil

                     RV DOCTOLIB CHAVILLE                                                                                                               RV DOCTOLIB PARIS

    Me contacter par email

    Me contacter par email

  • UNE HISTOIRE DE NETTOYAGE INTERIEUR AVEC L'HYPNOSE

    Nous sommes au début de l’automne 2018.
    V., environ 50 ans, a pris RV pour dit-elle se libérer de son passé.
    En arrivant elle m’explique qu’elle a entamé un régime car elle était obèse et en effet, elle ne l’est plus du tout : elle a perdu 20 kilos.
    Elle veut maintenant faire un nettoyage intérieur. Elle sent qu’elle n’arrive pas à s’exprimer, se sent tétanisée quand elle doit faire face à un conflit. Elle a la gorge qui se serre et se sent scotchée. Elle évoque son enfance pas très heureuse avec une partie de son entourage humiliant et cassant, voire maltraitant, des épisodes qui lui reviennent en mémoire aujourd’hui et qu’elle a envie de nettoyer pour aller de l’avant. Elle voudrait savoir communiquer mieux, s’épanouir, s’ouvrir. Parfois elle se dit qu’elle est nulle, qu’elle a tout raté, puis elle se souvient que quand même, elle a soutenu et bien éduqué ses enfants.
    V. aime les promenades en forêt, la peinture, et tout un tas d’autres choses.
    Alors, j’aide V. à commencer à se détendre puis nous partons nous promener en forêt. Et nous avons de la chance parce que l’automne est une saison particulière et le paysage change très rapidement et chacun des arbres de la forêt se transforme à son rythme, certains d’entre eux ont déjà perdu toutes leurs feuilles alors que d’autres ont encore des feuilles jaunes, ou rousses ou même encore un peu vertes accrochées aux branches. Et tout ça crée un paysage qui a sa propre harmonie, et qui se transforme jour après jour à son propre rythme.
    Je soulève le bras, et il est léger, et il flotte et approfondit encore la transe (c'est le terme qu'on emploie en hypnose), tandis qu’il redescend à son propre rythme vers la cuisse, et quand il a atteint la cuisse, l’Esprit Inconscient est prêt pour le dialogue.
    Et je l’invite à aller voir les V. plus jeunes qui ont peut-être souffert, qui auraient peut-être eu besoin de quelque chose, comme de l’encouragement, du soutien, de l’affection ou tout autre chose, et à donner à sa manière ce dont elles auraient eu besoin maintenant. Et la V. d’aujourd’hui peut les voir changer à leur rythme et se transformer.
    J’invite ensuite l’esprit Inconscient à aller voir les V. du futur, qui se remettent en mouvement, à leur montrer tout ce qu’elles peuvent faire, à retrouver leur créativité et toutes ces choses que les plus jeunes V. savent faire : écrire, peindre, photographier, et tant d’autres choses.
    Et quand les V. futures ont compris, l’EI revient à aujourd’hui.
    Et toutes ces V. sont là à l’intérieur, avec toutes leurs ressources, automatiquement en soutien de V., à chaque fois qu’elle en aura envie ou besoin.
    Et quand on a marché longtemps en forêt, les pieds sont fatigués et  si on tend l’oreille on entend un léger bruit : l’eau d’un ruisseau qui coule ; on s’en approche et il est vraiment délicieux, à ce moment là, de se déchausser, et tremper ses pieds dans l’eau, et laisser se dissoudre toutes les tensions, toutes les poussières et laisser partir tout ce qui doit partir avec le courant.
    J’invite l’esprit inconscient à intégrer de la manière la plus appropriée pour V. tous les apprentissages de cette séance, et V. se réoriente  graduellement vers le monde extérieur.
    Je reçois un retour de V. plusieurs semaines plus tard : sa famille la retrouve enfin comme elle était avant, ses collègues la trouvent changée et disent ne pas la reconnaitre ; elle leur semble plus sûre d’elle et ils sont surpris de ses initiatives.
    Le nettoyage de l’intérieur a été efficace.
     

     

    Accueil

                     RV DOCTOLIB CHAVILLE                                                                                                               RV DOCTOLIB PARIS

    Me contacter par email

  • JE VIENS POUR DES PROBLÈMES DE SOMMEIL

    L. est une jeune femme de 28 ans et prend RV pour des problèmes de sommeil dit-elle.
    Ses soucis d’insomnie ont débuté suite à sa séparation d’avec son compagnon, mais avant cela elle a subi une période de harcèlement de plusieurs années, dans son milieu professionnel, et le simple fait de l’évoquer fait monter les larmes.
    L. aimait beaucoup dessiner lorsqu’elle était plus jeune.

    Lire la suite

  • JE NE SAIS PAS SI JE SUIS JALOUSE MAIS...

    Rresizedjalous5 1

    C. 33 ans prend  RV pour travailler sur sa jalousie.
    Le jour de la séance, elle me dit qu’elle ne sait pas vraiment si elle est jalouse : ce qui la chagrine, c’est le passé de son compagnon avec les autres femmes qu’il a connues. Il suffit qu’il mentionne une anecdote sans importance  de sa vie passée pour qu’elle l’imagine avec l’autre femme avec qui il était alors et qu’elle commence à angoisser, tout en sachant très bien que c’est absurde.
    Elle n’arrive pas du tout à gérer ses émotions.
    Jamais ?
    Si, il y a des moments où ça glisse et ça ne lui fait rien de spécial, elle reste calme,  mais parfois, ça la prend d’un coup : elle change de tête et part « en vrille ».
    Ce qu’elle attend de cette séance ?
    Pouvoir toujours retrouver l’état qu’elle connait de temps en temps quand ça glisse sans impact sur elle.
    Ca a commencé quand ?
    Elle ne se souvient pas vraiment, mais ça lui rappelle un épisode de son adolescence avec son petit ami de l’époque, qui lui avait fait une réflexion indélicate sur son physique. Elle s’était sentie rabaissée et humiliée et s'était mise à angoisser ; depuis lors, elle a tendance à se comparer aux autres femmes, et se trouve toujours moins bien que les autres. Du coup, elle a peur que son compagnon la quitte.
    C. aime regarder des séries pour se détendre et s’excuse presque de ne pas avoir vraiment de hobby autre que celui-là. Elle travaille beaucoup, car elle est consultante en freelance.
    Alors je demande à C. de fermer les yeux et imaginer que sa série préférée commence sur un écran.
    Elle retrouve ces émotions et ces  sensations si particulières, qu’on peut ressentir à l’idée de découvrir ce qui va arriver aujourd’hui aux personnages de la série. Elle entend la musique de début,  et sent toutes les sensations  de son corps installé devant l’écran, et voit les couleurs, les formes, qui défilent devant ses yeux, et l’épisode commence.
    J’accompagne C. jusqu’à ce qu’elle soit complètement plongée ailleurs, dans sa série, alors même que son esprit inconscient continue à développer cet état particulier d’hypnose.
    Puis nous explorons le passé de C. pour y "réparer" ce qui a besoin d'être réparé.
    Ensuite, nous allons rechercher cet état de calme qu'elle trouve parfois; et mettons les outils en place pour pouvoir l'installer automatiquement et rapidement à chaque fois que C. en a besoin.
    Et parfois quand on se promène dans le monde extérieur, et qu’on a oublié son parapluie, et qu’il se met à pleuvoir contre toute attente, on maudit ce changement de temps, et on oublie que la pluie nourrit les rivières, les sols, qui nourrissent les arbres et préparent les prochaines saisons et le cycle de la vie continue encore et encore. […]Et quand on réalise ça, le fait même de sentir la pluie sur sa peau, devient une sensation différente, qui change et se transforme.
    Quand c'est le bon moment pour elle, C. sort progressivement de son état d’hypnose et me dit qu’elle adorait marcher sous la pluie quand elle était gamine, elle l'avait oublié, et elle a bien envie d’en refaire l’expérience à la première occasion.
    Quelques semaines plus tard, je reçois un appel de X. qui veut un RV pour mieux gérer son stress au travail. Il me dit que j’ai accompagné sa compagne : il s’agit de C.
    Elle s’est débarrassée de ses accès d’angoisse et ils "revivent".
    Je suis ravie pour C.
    Son esprit inconscient a fait un beau travail.

     

    Accueil

                     RV DOCTOLIB CHAVILLE                                                                                                               RV DOCTOLIB PARIS

    Me contacter par email

  • RETROUVER L'ENVIE

    Resizedenvie5

    L., 37 ans, vient me voir car elle a pris du poids récemment et souhaite retrouver l’envie de faire du sport, et de faire attention à ce qu’elle mange.
    Elle se sent à l’étroit dans son enveloppe corporelle et sa motivation est simplement de se sentir bien dans sa peau. Elle n’est pas préoccupée par un quelconque souci esthétique car elle a toujours été ronde, mais souhaite mettre fin à des douleurs, ainsi qu’à des sautes d’humeur, qu’elle attribue à sa prise de poids.
    Elle aime les sports de combat et la moto.
    Alors pour se détendre, se relâcher, et commencer le travail, nous partons sur la moto retrouver les sensations qu’on peut avoir quand on roule sur une route de campagne : tout ce qu’elle voit sous ses yeux, les détails du paysage qui défile, tous les sons qu’elle entend au guidon de sa moto, toutes les sensations du corps en train de piloter.
    Au bout d’un certain temps, nous entamons le dialogue avec cette partie à l’intérieur qui lui permet de se concentrer exactement comme il faut pour conduire avec une grande attention, qui fait tant de choses pour elle, que nous appelons en hypnose l’esprit inconscient, et nous lui demandons de retrouver des souvenirs de grande motivation afin d’en extraire et mettre à disposition de L. toutes les ressources et les apprentissages qui vont lui être utiles pour changer aujourd’hui ce qu’elle veut changer.
    Puis nous regardons dans la nature cette chenille, qui devient une chrysalide, où un papillon se sent de plus en plus à l’étroit, jusqu’à ce que la chrysalide finisse par s’ouvrir, le papillon s’envoler et commencer à explorer de  nouveaux paysages.
    Je demande ensuite à l’esprit inconscient de créer une image dans le futur où L. se voit ayant réalisé son objectif, une image aussi grande qu’il le faut, avec autant de couleurs et de lumière qu’il le faut.
    Et enfin, je demande à l’esprit inconscient d’intégrer les éléments essentiels de cette séance et permettre à L. quand le travail d’intégration sera entièrement terminé, de revenir à l’état de conscience normal.
    L. prend plusieurs minutes puis rouvre les yeux. Elle ne sentait plus ses jambes et me fait part de cette sensation étrange d’être à la fois ici et ailleurs.
    Aux dernières nouvelles, elle a repris le sport. L’envie est revenue !

     

    Accueil

                     RV DOCTOLIB CHAVILLE                                                                                                               RV DOCTOLIB PARIS

    Me contacter par email

  • MAMAN J'AI PEUR DE NE PAS RATER L'AVION........

    Avec l’été vient souvent l’occasion de voyages à l’étranger, la plupart du temps en avion. Et la perspective de passer quelques heures enfermé dans un engin volant à des milliers de mètres du sol sans rien pouvoir contrôler est la source de très fortes angoisses pour certains.
    A., 29 ans, prend RV pour dit-elle en finir avec cette phobie.
    Elle ne sait pas vraiment pourquoi mais depuis toujours, elle a peur de prendre l’avion, imagine les pires catastrophes des jours avant, et prend des somnifères avant d’embarquer pour dormir le plus longtemps possible pendant le voyage.
    A. aime cependant beaucoup les voyages, découvrir de nouveaux lieux, d’autres modes de vie et se sent vraiment frustrée de gâcher ses vacances à cause de sa phobie.
    A. aime jouer du piano pour se détendre, alors nous allons revoir ensemble la dernière fois où elle a joué du piano chez elle. Les couleurs et la brillance des touches noires et blanches, la sensation des doigts sur le clavier, la mélodie si agréable à jouer et la détente qui s’installe peu à peu dans tout le corps. Et son esprit inconscient extrait de cette expérience toutes les ressources qui peuvent être utiles et importantes pour A. aujourd’hui.
     Puis nous allons voir, toujours avec l’aide de son esprit inconscient, cette émotion de panique, le message qu’elle transporte, en prenant plusieurs angles de vue, pour en apprendre quelque chose d’important pour A., à un niveau profond et inconscient, pendant que l’esprit conscient est absorbé ailleurs, en train d’exécuter quelque morceau de musique que ce soit.
    Et, j'invite son esprit inconscient à créer une image fixe en noir et blanc, d’un voyage en avion avant que quoique ce soit de difficile ne se soit produit, sur son écran de télé chez elle, où A. peut se voir. Puis je lui demande de dérouler le film à la vitesse la plus grande possible, en accéléré, et de rembobiner le film quand c’est fini.
    Puis il déroule le film un peu moins vite et quand cela devient trop difficile, A. sort de la pièce où est l’écran de télé et va jouer son air de piano préféré pendant que l’esprit inconscient continue de dérouler le film jusqu’à la fin et le rembobine.
    Puis l’esprit inconscient déroule plusieurs fois le film en diminuant à chaque fois un peu plus la vitesse, jusqu’à arriver à la vitesse normale. On rembobine et on rajoute les couleurs, les sons, les sensations et tout se passe bien.
    Enfin j’invite l’esprit inconscient à imaginer une situation future proche où A. prend l’avion, et à la dérouler du début à la fin pour s’assurer que tout se passe bien…… et tout va bien au grand étonnement de A. : pas de tremblements, d’accélération du pouls, c’est juste une expérience de voyage normal. Au moment des visionnages en accéléré, elle a senti que quelque chose se passait en profondeur  sans pouvoir vraiment définir précisément de quoi il s’agissait, comme une sensation différente, un truc qui s'en va...
    A. m’envoie un sms 8 semaines plus tard : elle a pris l’avion pour partir en Croatie et est restée parfaitement sereine pendant les quelques 2h30 de vol. Idem pour le vol de retour. Elle est ravie car elle va pouvoir planifier des voyages plus lointains, qu’elle évitait jusqu’à présent.
    Ce que peut l’esprit inconscient m’étonne tous les jours.

     

    Accueil

                     RV DOCTOLIB CHAVILLE                                                                                                               RV DOCTOLIB PARIS

    Me contacter par email