Hypnothérapeute qualifiée à Chaville & Paris

sérénité

  • HYPNOSE PUIS SERENITE

    L. est une jeune maman de deux enfants qui vient me voir en deuxième séance d’hypnose pour renforcer sa capacité à garder son calme lorsqu’elle subit de l’agressivité ou des comportements qu’elle trouve injustes ou inappropriés ou même décevants, et qui parfois mettent à mal son équilibre intérieur.
    La première séance avait permis de revisiter le passé, d’en tirer tous les éléments utiles, d’en transformer les perceptions et ainsi de rester zen, comme dans sa bulle, même lors d’une réunion professionnelle très tendue quelques jours après, au grand étonnement de ses collègues de travail.
    Et puis, elle a expérimenté à plusieurs reprises le fait de rester sereine là où elle aurait perdu son calme auparavant.
    Aujourd’hui, L. sait qu’elle a beaucoup progressé, mais elle ressent encore un mal d’estomac, comme un grand trou, qui serait là en permanence.
    J’accompagne L à plonger à l’intérieur et permettre à ce trou dans l’estomac de se matérialiser en quelque chose là devant nous, et elle voit sous ses paupières closes une ceinture épaisse de couleur marron, comme trop serrée.
    Alors je l’invite à laisser sa partie inconsciente commencer à changer la couleur de cette ceinture et à la desserrer juste un peu, à sa manière.
    Et la ceinture devient bleu-gris et commence à se desserrer.
    Parfois, c’est en éclairant avec des couleurs spéciales ou une lumière particulière, parfois en envoyant de la musique ou des sons comme magiques, et parfois c’est complètement autre chose.
    Et quand elle plonge vraiment à l’intérieur, tout en voyant cette ceinture qui est devenue bleu-gris, qui a commencé à se desserrer, petit à petit, L. peut lui permettre de se transformer.
    Et là devant, ce qui était une ceinture marron épaisse et serrée continue à se transformer en quelque chose d’autre.
    Et petit à petit, elle devient quelque chose qui aide, qui guide la sérénité et le calme à l’intérieur, qui aide le corps à se remplir, qui ouvre une voie en profondeur, pour vraiment permettre au calme et à la sérénité de s’installer.
    Et plus la transformation s’accomplit devant, plus il y a de sérénité et plus il y a de calme à l’intérieur.
    Ce même calme cette même sérénité qu’il y avait dans les circonstances évoquées ensemble, alors même qu’il y avait des raisons extérieures d’être énervée, d’être atteinte, et pourtant à l’intérieur il y avait ce calme, Il y avait cette sérénité, il y avait ces sourires, et c’était étonnant de vivre ça, de réaliser que c’était possible, possible tout en étant là, tout en écoutant, en observant ce qui se passait.
    L. soupire profondément.
    Et j’invite son esprit inconscient qui a su mettre cela en place à différents moments, à ré-observer ces souvenirs, les observer à sa manière et en retirer les enseignements essentiels pour pouvoir l’installer automatiquement à chaque fois que c’est utile, parfois même pourquoi pas, sans que L. ait besoin d’y penser.
    Je soulève le poignet de L. et il reste suspendu en l'air et commence à redescendre tout doucement vers la cuisse pendant le travail, le temps d'approfondir tout cela.
    Quand la transformation est terminée, quand la bulle est stabilisée au niveau le plus confortable et le plus efficace pour L., J’invite l’esprit inconscient à me faire un petit signe de la main droite, ce qu’il fait après un certain temps.
    Puis je l’invite à choisir une ancre qu’il va associer à cet état, soit une image, soit un son, soit un geste, de manière à pouvoir l’utiliser en autohypnose, pour renforcer encore tout cela.
    L. soupire profondément une nouvelle fois.
    Puis quand l’ancre est là, je l’invite à la transmettre à l’esprit conscient de L. et je demande un nouveau signe de la main quand c’est fait.
    Et en activant cette ancre, peu à peu, cette bulle à l’intérieur se déploie se diffuse s’installe pour vraiment permettre à L. de choisir, à quel moment se protéger, installer sa bulle.
    Parce que parfois dans le monde extérieur certains événements surviennent rapidement et il est bon d’avoir une bulle de sérénité, de calme, à l’intérieur, qui s’installe facilement, pour véritablement permettre à L. de faire ce qu’elle a à faire, dans les meilleures conditions pour elle , en se préservant, en se protégeant, en se permettant d’aider encore mieux les autres, les élèves ou qui que ce soit, qui sollicite son aide ou qui en a besoin.
    Puis quand le travail est terminé, que tout ce qu’il y avait à faire a été fait, j’invite L. à se réorienter vers le monde extérieur, ici et maintenant.
    Après un long silence, L. est de retour. Elle a aimé le repos de son mental habituellement si actif, elle a aimé la transformation de la ceinture en serpent, puis en grenouille, puis en nénuphar dont la feuille avait les couleurs d’une labradorite, cette pierre aux reflets irisés.
    Elle a aussi retrouvé deux souvenirs très précieux, de grande douceur, qui l’ont aidée.
    Et surtout elle a réalisé qu’elle peut continuer à aider les autres, leur apporter de l’attention, de l’amour, tout en se protégeant.
    Un chouette apprentissage, de l’intérieur.