bébé

  • LA FIV DE LA DERNIERE CHANCE

    K. la quarantaine, vient me voir car elle a déjà tenté 2 FIVs sans succès, avec son cortège de souffrances, et l’équipe médicale qui la suit lui octroie une dernière chance dans quelques semaines car ensuite elle sera considérée comme trop âgée pour un tel acte médical; elle sent la pression monter. Elle doute de ses capacités à mener une grossesse à son terme, les 2 dernières tentatives ayant échoué. Son émotion est très forte quand elle en parle. Il va falloir que les ovules qu’elle génère soient bien dodus et solides pour être candidats à la fécondation et ensuite l’implantation, puis,  que l’un d’entre eux au moins s’accroche, se niche et se développe.
    Aucune infertilité n’a été décelée ni chez elle ni chez son compagnon.
    Elle parle de son enfance pas très heureuse.
    Elle pensait qu’elle s’empêchait inconsciemment de tomber enceinte avant sa sœur, pour ne pas lui faire de peine, mais il se trouve que cette dernière est maman depuis 2 ans, et elle….toujours pas.
    La première séance que nous faisons ensemble consiste simplement à retrouver des expériences  de confiance car elle veut se sentir plus forte, et éviter de pleurer pour un oui ou un non. On réexamine ces expériences  avec l’esprit inconscient et il en retire tous les apprentissages utiles pour elle.
    A la 2e séance, ça va mieux, mais l’enfance pas très heureuse revient encore dans la conversation.
    Alors cette fois nous allons revoir la jeune K. et la K. d’aujourd’hui lui apporte ce dont elle a besoin….et ça coince….l’esprit inconscient ne sait pas comment faire.
    Alors nous allons avec lui dans le futur, voir comment K. s’occupe de ses enfants, leur apporte ce dont ils ont besoin,  et l’Esprit Inconscient apprend tout ce qui va être utile pour K., et nous retournons avec tout ça dans le passé apporter à la jeune K. ce dont elle a besoin, et cette fois, elle prend et reçoit ce qu’elle n’a pas eu, pour continuer à se développer de manière totalement harmonieuse pour K.
    La 3e séance avec K. est très métaphorique. Nous allons voir ce bout de trottoir dont le bitume étonnamment  s’est soulevé sous la puissance des racines du peuplier voisin de l’autre côté de la haie, et on se demande vraiment d’où vient cette force à l’intérieur. Un peu comme la force des vagues qui viennent finir leur course sur le rivage, animées par ce quelque chose au plus profond des océans qui permet leur mouvement, et peu à peu transforme la plage, parfois même laisse un cadeau sur le sable, qu’il suffit de ramasser en se baissant juste ce qu’il faut.
    Quelques semaines plus tard, je reçois des nouvelles de K. : elle est enceinte de 2 mois mais n’ose pas encore tout à fait y croire, le cap fatidique des 3 mois n’est pas passé. Et puis la grossesse se déroule et la vie à l’intérieur se développe, et il y a quelques jours est né un bébé pour le plus grand bonheur de ses parents et sa famille.
    Bienvenue à lui.